XVIII. NOUS AGIRONS POUR LA BIODIVERSITE ET L’ECOSYSTEME A RIXENSART

Si les responsables politiques veulent préparer un futur harmonieux pour les générations à venir, il est indispensable d’anticiper sur du long terme et donc certainement de réfléchir sur plusieurs décennies quand l’on parle d’urbanisme, de mobilité et d’environnement.

 Rixensart mérite que ses spécificités naturelles soient préservées et mises en valeur grâce à une gestion saine et responsable de ses ressources naturelles (eaux, diversité biologique, espaces verts et agricoles etc.) et des résidus des activités humaines (déchets, pollutions atmosphériques, pollutions du sol, etc.).

 SolidaRIX veut élaborer un « plan d’action environnemental », soumis à l’avis de la population.

Nos actions

  • Pour protéger l’environnement dans notre commune, nous axerons nos priorités sur la gestion :
  • des choix énergétiques, de l’eau, des déchets verts et autres ;
  • des nuisances civiques, sonores ou autres ;
  • des espaces verts, de la biodiversité, des sites protégés, des sols ou des sédiments pollués, des friches et des séquelles industrielles ;
  • nous viserons le développement durable en prévoyant pour tous les lotissements des normes sévères en termes de consommation d’énergie et de respect de l’environnement (nouvelles constructions et rénovations) et nous donnerons une priorité à la diminution des dépenses énergétiques dans les locaux communaux ;
  • nous voulons améliorer l’accessibilité au parc à conteneurs en réduisant les files d’attente, en coordonnant les possibilités de dépôts, en améliorant l’information et la circulation à ses alentours ;
  • nous éviterons tous les aménagements provisoires qui s’éternisent : l’aspect esthétique général de la commune est important pour le bien-être des habitants ;
  • nous accentuerons le développement du balisage du réseau de sentiers pédestres et cyclables (promenades vertes / Ravel) en mettant en place un signalement correct et mieux conçu des circuits afin de permettre des déplacements ou des promenades aisées dans des zones de « qualité biologique » ;
  • nous envisagerons l’organisation de compostières de quartier ;
  • nous maintiendrons les « journées rafraîchissement de la commune » ;
  • nous veillerons à la conservation et à la régénération de nos sites naturels en améliorant les écosystèmes par l’intégration d’une infrastructure verte dans notre politique communale pour préserver et améliorer les services écosystèmes comme :
  • la pollinisation des cultures par les abeilles ;
  • le bon aménagement et l’entretien des cimetières ;
  • la lutte contre les espèces allogènes envahissantes ;
  • nous encouragerons les citoyens à l’utilisation de fertilisants / désherbants naturels non offensifs pour la biodiversité en luttant contre toute pollution ou dégradation du milieu naturel par des substances extérieures ;
  • nous appliquerons le principe de précaution dans toute décision pouvant présenter un danger pour la santé humaine ou animale, pour la qualité des écosystèmes ou la biodiversité aquatique ou terrestre.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :