XII. NOUS AGIRONS POUR L’EMPLOI ET L’INSERTION PROFESSIONNELLE

La crise financière mondiale a mis en évidence la nécessité de redoubler d’efforts pour permettre aux jeunes d’acquérir des compétences adéquates et de mieux démarrer sur le marché du travail.

 A côté des jeunes se retrouvent également de nombreux chercheurs d’emplois, de tous âges et de toutes origines sociales, victimes à la fois du contexte économique et des politiques de gestion des entreprises actuelles avec comme conséquence une croissance des incapacités médicales telles que le burn-out ou la dépression.

SolidaRIX veut lutter contre cet état de fait en limitant au maximum le chômage des jeunes et les sous-emplois tout en favorisant l’insertion professionnelle de tous.

Nos actions

  • Nous stimulerons, en dialogue avec la Maison de l’emploi (Forem), les emplois ancrés localement pour permettre à un maximum d’habitants de trouver sur place un emploi correspondant à leurs aspirations.
  • Nous négocierons la redynamisation des services offerts par la Maison de l’emploi, notamment le coaching personnalisé sur le savoir-être.
  • Nous insisterons, dans notre communication envers les demandeurs d’emplois, sur les possibilités d’être coaché personnellement dans son orientation, sa recherche de stage ou d’emploi (rédaction du CV, de la lettre de motivation et aussi préparation à l’entretien d’embauche).
  • Nous ferons connaître aux personnes en recherche d’emploi les réseaux utiles pour affiner leurs recherches d’emploi.
  • Nous diffuserons, pour les recherches d’emplois spécialisés, des informations relatives aux :
    • offres techniques qualifiantes de l’enseignement de promotion sociale ou d’autres écoles ou opérateurs de formation.
    • formations dans les filières qualifiantes en langue et dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).
  • Nous ferons mieux connaître également le concept de société coopérative, les conditions et supports accessibles pour devenir un jeune ou moins jeune entrepreneur.
  • Nous veillerons à ce que tout emploi offert par les pouvoirs publics communaux ainsi que par les entreprises actives sur le territoire communal, respecte les principes d’un travail décent, non discriminatoire, et soit conforme à la législation sociale ;
  • Nous encouragerons les  « petits centres d’affaires » pour indépendants et professions libérales.
  • Nous stimulerons le marché local du travail en visant la création d’emplois par des associations ponctuelles d’insertion ou de réinsertion professionnelle ou à travers la mise en place d’ateliers d’apprentissage de métiers.
  • Nous veillerons à ce que l’émergence de nouvelles entreprises sur le territoire communal soit réaliste et en concordance avec le bien-vivre à Rixensart.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :