IX. NOUS AGIRONS POUR LA MAISON DE REPOS ET DE SOINS AINSI QUE POUR LE CENTRE D’ACCUEIL DE JOUR DU CPAS

Quand il ne leur est plus possible de vivre seuls, nos citoyens doivent pouvoir entrer dans une maison de repos à proximité de leur domicile. Compte tenu du vieillissement croissant de la population, les autorités communales de Rixensart se doivent de déterminer au plus vite, conformément aux prérogatives du gouvernement de la Région wallonne, les besoins futurs en nouvelles places dans la maison de repos et de soins.

SolidaRIX refuse de laisser l’initiative d’un plan d’actions pour la maison de repos et de soins du CPAS au seul secteur privé. Nous voulons mettre en œuvre le principe de la solidarité et éviter que le secteur privé cherche à maximiser les économies d’échelle au-delà du bon sens et à augmenter les profits par des tarifs inabordables pour la plupart de nos pensionnés.

Nos actions

  • Nous voulons une analyse objective qui tienne compte de la réalité générationnelle à Rixensart et qui, en conséquence, devrait déboucher sur la préparation d’un projet de création de nouvelles places à présenter en temps utile à la Région wallonne.
  • Nous souhaitons améliorer le bien-être des résidents de la maison de repos actuelle « Le Val du Héron » en les consultant régulièrement, et en tenant compte de leur état de santé et de leurs attentes.
  • Nous proposerons aux résidents des mesures pour agrémenter leur vie sociale :
    • le renforcement des activités du conseil des résidents ;
    • l’organisation de rencontres périodiques plus informelles avec le personnel ;
    • plus de souplesse dans les horaires et les repas ;
    • la possibilité pour les résidents de se rendre utiles dans certaines tâches ou activités;
    • l’organisation d’activités intergénérationnelles dans et en dehors de la maison de repos ;
  • Nous envisagerons l’accroissement de courts séjours pour tester le nouveau cadre de vie.
  • Nous veillerons aussi à assurer l’avenir du Centre d’accueil de jour « L’Olivier » en garantissant la pérennité de sa mission qui est d’aider les aînés à continuer à vivre à la maison tout en rencontrant d’autres personnes.
  • Nous voulons que « L’Olivier » poursuive les missions qui lui ont été confiées, à savoir :
    • proposer des activités adaptées en fonction des besoins et attentes des résidents.
    • soulager les aidants proches en leur offrant un de peu de temps libre.
    • éviter ou du moins retarder l’entrée en maison de repos ou de soins.
  • Nous souhaitons que « L’Olivier », agréé pour 10 places actuellement, puisse passer à une capacité de 15 places journalières.
  • Nous envisageons en conséquence le renforcement de l’équipe accompagnante ;
  • Nous réaménagerons également les locaux afin de rendre « L’Olivier » encore plus accueillant.
  • Nous veillerons à ce que les coûts de ces projets soient limités et restent en très grande partie couverts par les subsides et participations personnelles des aînés accueillis.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :